basket club montbrison féminin
Quelques mots d'un inconditionnel supporter ...
Christophe Clair - BCMF : QUAND LE VINGT EST TIRE !
Lorsque les dirigeants du club ligérien, en phase finale de NF3 mais sans entraîneur pou...
Les Triples Championnes de France amateurs en Nationale 3 (saison 2012/2013), en Nationale 2 (saison 2013/2014), en Nationale 1 (saison 2014/2015), rejoignent le monde professionnel pour la saison 2015/2016.
Cet exploit inédit dans l’histoire du Basket Français a eu un grand retentissement sportif et a permis de développer la renommée de Montbrison et du Forez au niveau National.
C’est la première fois qu’une équipe montbrisonnaise ou qu’une équipe forézienne va évoluer en Ligue Professionnelle.
C’est également la première fois qu’une équipe féminine de basket de la Loire va jouer à ce niveau....
Quelques mots d'un inconditionnel supporter ...
Christophe Clair - BCMF : QUAND LE VINGT EST TIRE !
Lorsque les dirigeants du club ligérien, en phase finale de NF3 mais sans entraîneur pour la saison suivante, contactèrent Corinne Bénintendi au printemps 2013, s’attendaient-ils à une réponse favorable et au parcours effectué depuis ?
Déçue par la mentalité et l’ingratitude du basket professionnel, l’ex internationale accepta ce challenge synonyme de break, à défaut de retraite. Car on ne refait pas cette formatrice dans l’âme, professeur d’EPS à 22 ans avant de connaître le haut niveau en tant que joueuse.
Sa carrière de basketteuse terminée, après un an comme CTR en Lorraine, elle prit en 1998 la responsabilité de Challes alors en NF3. Sept ans plus tard et deux titres nationaux (NF2 et NF1), le club savoyard retrouvait la Ligue professionnelle puis l’Eurocup. Pourtant 5e ex-aequo et demi-finaliste de la Coupe de France (battu par Bourges) en 2008, élue 2e coach de LFB (derrière Pierre Vincent !) cette même année, de nouveau 5e ex-aequo en 2009, elle fut écartée en fin de saison, à la surprise des supporters comme des partenaires, par des dirigeants qui évoquèrent des méthodes … dépassées. Le club savoyard ne se remit jamais de cette décision, première étape marquante de sa chute.
Au Hainaut l’appela le défi de faire remonter le club amandinois. Elle ne mit qu’un an, sur les trois prévus, pour que les Nordistes retrouvent la LFB avant de les qualifier deux fois en Eurocup. En cas de maintien, elle avait eu la promesse d’être reconduite,... il n’en fut rien.
Son arrivée à Montbrison, environ centième club au ranking national, fit donc le buzz.
Promu en NF2, le BCMF remporta deux titres d’affilée supplémentaires et une accession en LF2 de fait pas vraiment anticipée ! Le maintien sportif acquis en 2016, tout faillit être remis en cause par l’erreur administrative de Tarbes contre Dunkerque. Le repêchage, moralement justifié, parvint tardivement dans un championnat difficile marqué par les descentes d’Arras, Calais et Toulouse, de forts recrutements chez les adversaires et quatre relégations prévues.
Qui à l’entame du championnat voyait objectivement Montbrison, relégable à Noël, relever ce challenge ?
Aujourd’hui, ce maintien est acquis. Les deux leaders ont mordu la poussière à Cherblanc. Il se triple d’un billet en play-offs et surtout d’une 19e (au « pire » 20e) place nationale… Sans doute la performance la plus significative, la moins notée peut-être par les observateurs.
Un résultat que l’intéressée doit mesurer à sa juste valeur.
Les Triples Championnes de France amateurs en Nationale 3 (saison 2012/2013), en Nationale 2 (saison 2013/2014), en Nationale 1 (saison 2014/2015), rejoignent le monde professionnel pour la saison 2015/2016.
Cet exploit inédit dans l’histoire du Basket Français a eu un grand retentissement sportif et a permis de développer la renommée de Montbrison et du Forez au niveau National.
C’est la première fois qu’une équipe montbrisonnaise ou qu’une équipe forézienne va évoluer en Ligue Professionnelle.
C’est également la première fois qu’une équipe féminine de basket de la Loire va jouer à ce niveau.
Encore MERCI et BRAVO à nos Championnes et à leur formidable coach Corinne BENINTENDI.
Nous comptons sur vous pour bien figurer dans cette Ligue 2 Pro, pour faire encore mieux connaître dans l’Hexagone notre Club, notre Ville, notre Région, notre Département et être les dignes ambassadrices de notre terroir et de nos AOC : la Fourme de Montbrison et les Côtes du Forez.
Allez BCMF
Allez les verts et Blancs
Ici, Ici c’est Montbrison !